Biographie

Passionnée par son instrument depuis son plus jeune âge, Jeanne Gollut choisit d’en faire son métier et entreprend en 2001 des études professionnelles à la Haute Ecole de Musique de Lausanne et à la Société Suisse de Pédagogie Musicale. Elle bénéficie de l’enseignement enrichissant de Michel Tirabosco et obtient avec mention un Diplôme d’Enseignement puis un Diplôme de Virtuosité. 

Actuellement, Jeanne Gollut partage son temps entre sa carrière de concertiste et l’enseignement de son instrument au Conservatoire de musique de Montreux-Vevey-Riviera.

Ses nombreuses collaborations avec des orchestres ou des petits ensembles de musique de chambre lui permettent d’aborder un large éventail de styles musicaux et de mettre en valeur un instrument souvent considéré comme exclusivement folklorique.

Elle a déjà joué en tant que soliste avec des orchestres suisses, interprétant notamment le Concerto pour flûte et harpe de W. A. Mozart, la Ballade et Danse de Gyorgy Ligeti, le Concerto pour deux flûtes en do majeur d’Antonio Vivaldi, l’Andante et Rondo de Franz Doppler, la Suite paysanne hongroise de Béla Bartok, Trois Esquisses de Michel Hostettler,… Elle s’est aussi associée à plusieurs reprises au Quatuor Sine Nomine, au Quintette Eole, à l’organiste Benjamin Righetti, au flûtiste de Pan Michel Tirabosco,… En 2005, sa rencontre avec la harpiste Julie Sicre à donné naissance au duo Arpane, puis à un premier disque (Arpane), très bien accueilli par la critique.

Jeanne Gollut se produit régulièrement dans plusieurs formations de musique de chambre : avec l’organiste Antonio Garçia, titulaire de l’église française de Berne, elle propose un répertoire baroque, romantique et contemporain. Avec le guitariste Alessio Nebiolo, elle interprète un programme de caractère composé principalement de musiques latines et sud-américaines. Plus récemment, elle s’est associée avec la harpiste Céline Gay des Combes, créant un programme varié et surprenant sortant des sentiers battus du répertoire pour flûte et harpe. Elle fait aussi partie du Tangora Trio (flûte de Pan, guitare et piano), ensemble très actif qui a déjà enregistré deux disques et exploré de nombreux répertoires (musiques populaires, jazz, thèmes célèbres du cinéma, …).

Déterminée à valoriser l’image de son instrument, Jeanne Gollut oeuvre pour faire connaître la flûte de Pan auprès du public et des compositeurs. Ainsi, plusieurs oeuvres ont déjà été écrites pour elle par des compositeurs suisses, notamment deux pièces et un concerto pour flûte de Pan et harpe de Michel Hostettler ; une pièce pour flûte de Pan et quatuor à cordes de Dominique Gesseney-Rappo ; une pièce pour flûte de Pan et marimba de Stéphane Borel,… Les succès de ces partitions originales ont encouragé d’autres compositeurs à écrire pour la flûte de Pan et plusieurs autres projets ont également été réalisés, avec la perspective réjouissante de voir la flûte de Pan intégrer des orchestres et des petits ensembles de musique de chambre.